Dura lex, sed lex !

La loi (Arrêtés Royaux du 15 mai 1990 et du 2 janvier 1991 interdisant de fumer dans les lieux accessibles au public – AR du 19/01/2005 Relatif à la protection des travailleurs contre la fumée de tabac sur les lieux du travail) est la même pour tous les citoyens de ce royaume qu’on soit simple citoyen ou élu du peuple, voire le Roi en personne !

Après plus de dix ans d’effort de faire comprendre ce principe de base de vie en commun à notre bourgmestre il a fallu déposé une plainte en bonne et due forme auprès du Ministre pour que celui-ci arrête de fumer à la maison communale (lieu public et lieu de travail pour des dizaines de personnes). Malgré plus de 2000 victimes annuelles dues au tabagisme passif en Belgique et une législation très claire à ce sujet, noss maïeur pensait être au-dessus des lois en refusant de se plier à celle-ci et cela malgré les dizaines de demandes orales et écrites. (voir sa justification surréaliste et kafkaienne dans la capsule de Télévesdre ci-dessous)

 

Suite à une intervention du ministère de la santé publique, les employé-e-s, les élu-e-s et les visiteurs de la maison communale peuvent à nouveau travailler dans un milieu sain, consulter les dossier sans être dérangé par une odeur nauséabonde et/ou demander des renseignements en toute sécurité sanitaire. Merci Monsieur le Bourgmestre !

“Le tabac, c’est mauvais pour l’état général mais, pour l’Etat en particulier, excellent pour les finances.” (Roland Bacri)

Share This