POLLUTION DE LA BEFVE

Rejet de résidus médicamenteux

Le groupe ECOLO a été interpellé par des citoyens intrigués par un article dans la presse écrite et audiovisuelle relatant le taux élevé de résidus médicamenteux dans les eaux de surface de La Meuse selon le dernier rapport annuel de la RIWA-Meuse (sociétés de production d’eaux potables). Sachant qu’il n’existe pas de station d’épuration pour les rejets des eaux grises et noires émanant de la Maison de Repos à Bèfve avant que celle-ci se jettent dans la rivière du même nom quelques dizaines de mètres en aval. Cela pose un grave problème d’hygiène non seulement pour la flore et la faune du ruisseau mais constitue aussi un danger potentiel pour les personnes (surtout des enfants) qui jouent régulièrement dans les eaux de ce ruisseau au lieu-dit « Gué de Chaumont ». Nous avons interpellé  tous les responsables communaux (il n’y a pas d’échevinat de l’environnement dans notre commune !) lors du conseil communal. Ceux-ci nous ont promis de placer des affiches pour attirer l’attention des parents et des personnes ayant l’habitude de fréquenter cet endroit. Nous avons dû constater une fois de plus que ces promesses sont restées… des promesses et que rien n’a été entrepris pour avertir les citoyens des dangers potentiels. La principale cause de cette pollution est l’utilisation quotidienne de médicaments par les résidants de la Maison de Repos mais aussi des ménages ! Nous insistons une fois de plus auprès des pouvoirs communaux pour que soient prises des mesures adéquates ! Ajoutés aux herbicides chimiques utilisés par la commune et des particuliers, ce mélange peut constituer un dangereux « coctail » et doit être pris au sérieux !


 

 

 

Share This