Le « compte » est bon ! Vraiment ?

Lors du conseil communal du 278/11/2011 sur le Budget communal 2012, le groupe ECOLO a voté le budget extraordinaire mais pas le Budget ordinaire compte tenu de l’état de prolongation de réflexions non abouties en divers domaines comme la gestion, la taxation et la prévention des déchets, l’absence d’objectivation pour la distribution des subsides aux associations culturelles et sportive, l’immobilisme flagrant en matière de démocratie participative, l’absence d’interpellation du citoyen au Conseil communal, la subjectivité du bulletin communal et le fonctionnement à « géométrie variable » des commissions communales consultatives.

Sept mois après les élections les réflexions dont nous parlions en 2011 n’ont pas encore reprises et les commissions consultatives ne se sont pas réunies une seule fois pendant l’année 2012 et non plus depuis les élections du mois d’octobre !

Cette immobilisme flagrant en matière de démocratie participative ainsi que l’absence de toute volonté politique d’initier une véritable politique prévention et de gestion de déchets (pas un seul euro n’a été dépensé pour des actions concrètes) ainsi qu’une passivité incompréhensible par rapport à la situation dramatique que vie le monde agricole aujourd’hui (4.500 euros au budget 2012 pour venir en aide aux agriculteurs, MAIS seulement 92 euros dans le compte 2012, on a donc juste dépensé = 2% du budget prévu. Le budget a donc juste servi pour se donner bonne conscience!) font en sorte que le groupe ECOLO s’est ABSTENU sur le compte ordinaire, mais a voté positivement pour le compte extraordinaire.

Share This